7 janvier 2020, par Sandra Wells, Investissements audio-vidéo

Bye Bye 2019… ou le Superbowl québécois de la pub

Bien que les premières critiques nous laissent à penser que l’humour grinçant des créateurs du Bye Bye 2019 n’a pas fait l’unanimité, les données d’auditoires primaires tendent à démontrer que les gens demeurent au rendez-vous de cette classique annuelle.

 

Cette année aussi, comme les dernières années, de nombreux annonceurs se sont gâtés en mettant toute la gomme pour présenter des créations originales pour le Bye Bye. Au total, ce sont plus de 28 annonceurs qui y ont fait apparition, lesquels font partie d’un concours lancé par Radio-Canada pour déterminer la publicité la plus appréciée suivant un vote grand public.

 

Chez OMG, six annonceurs ont fait des créations originales dédiées à cette classique de fin d’année. Avec sa publicité conçue par Sidlee sur une nappe tachée lors d’un souper de Noël, Belairdirect est le grand gagnant du concours 2019. Le Lait vient en deuxième position avec sa publicité sur le rasage de la moustache de lait signée par LG2.

 

Visionnez la publicité de belairdirect : https://bit.ly/2s39tyJ

 

 

Comme chaque année, le Bye Bye demeure le top #1 dans tous les groupes-cibles et les saisons confondus.

 

Les premières données Numeris du Bye Bye 2019 – soit les données de la diffusion originale du 31 décembre au soir et celle du 1er janvier – démontrent que plus de la moitié des Québécois étaient rivés devant le petit écran. Si 2018 avaient réuni 5 298 000 personnes, c’est 5 068 900* Québécois qui ont regardé les sketchs de Simon Olivier Fecteau et sa bande en 2019, une baisse de 4%. Durant toute la diffusion, les gens sont restés assidus, car l’écoute minute par minute est demeurée stable.

 

Bien que les premières critiques sur le contenu soient mitigées, et que les commentaires sur les réseaux sociaux semblaient dire que « les pubs étaient meilleures que le contenu », il n’en demeure pas moins que ce rendez-vous est un incontournable dans le paysage télévisuel québécois. C’est donc dire que la popularité du célèbre show de fin d’année ne dément pas, et ce, après plus de 50 ans.

 

*Données partielles non consolidées.

Articles qui pourraient vous intéresser

11 juin 2020, Marketing Science 3 min.

George Floyd et l’authenticité des marques

Touché! et Mesure Média vous présentent sur une base régulière un Bulletin de santé des médias.   Plus de deux semaines plus tard, le décès tragique de George Floyd demeure, un peu partout sur la planète, au cœur de l’actualité. Au Québec, plusieurs manifestations – toutes pacifiques, parfois même en silence – ont eu lieu jusqu’à maintenant. Et, […]

Lire plus

4 juin 2020, Investissements audio-vidéo 3 min.

Automne 2020 : une programmation TV pleine de promesses

La pandémie qui nous touche et sévit depuis la mi-mars pose un défi important pour les productions télévisuelles québécoises attendues pour l’automne.   Avec la saison d’achats qui débute la semaine prochaine, nos récentes conversations avec les télédiffuseurs nous amènent à croire qu’ils s’en sortent avec brio: la programmation qu’ils nous ont présentée dans ces […]

Lire plus

12 mai 2020, Marketing Science 3 min.

Radio et pandémie : stabilité et… mouvements!

Touché! et Mesure Média vous présentent sur une base régulière un Bulletin de santé des médias.   Quel est le dénominateur commun entre la crise du verglas de 1998, les inondations exceptionnelles de 2017 et la pandémie de 2020 ? Malgré les multiples changements observés dans l’univers des médias, une constance demeure : les Québécois écoutent la radio.   […]

Lire plus

22 avril 2020, Stratégie 5 min.

Garder ses phares allumés

  Le média est une industrie plutôt méconnue du commun des mortels. Malgré les quelques années passées à l’université à me faire enseigner toutes les facettes du marketing, je me rends compte, depuis mon arrivée chez OMG, que le média ne s’apprend pas sur les bancs d’école. Il faut réellement avoir la tête dedans pour […]

Lire plus