7 janvier 2020, par Sandra Wells, Investissements audio-vidéo

Bye Bye 2019… ou le Superbowl québécois de la pub

Bien que les premières critiques nous laissent à penser que l’humour grinçant des créateurs du Bye Bye 2019 n’a pas fait l’unanimité, les données d’auditoires primaires tendent à démontrer que les gens demeurent au rendez-vous de cette classique annuelle.

 

Cette année aussi, comme les dernières années, de nombreux annonceurs se sont gâtés en mettant toute la gomme pour présenter des créations originales pour le Bye Bye. Au total, ce sont plus de 28 annonceurs qui y ont fait apparition, lesquels font partie d’un concours lancé par Radio-Canada pour déterminer la publicité la plus appréciée suivant un vote grand public.

 

Chez OMG, six annonceurs ont fait des créations originales dédiées à cette classique de fin d’année. Avec sa publicité conçue par Sidlee sur une nappe tachée lors d’un souper de Noël, Belairdirect est le grand gagnant du concours 2019. Le Lait vient en deuxième position avec sa publicité sur le rasage de la moustache de lait signée par LG2.

 

Visionnez la publicité de belairdirect : https://bit.ly/2s39tyJ

 

 

Comme chaque année, le Bye Bye demeure le top #1 dans tous les groupes-cibles et les saisons confondus.

 

Les premières données Numeris du Bye Bye 2019 – soit les données de la diffusion originale du 31 décembre au soir et celle du 1er janvier – démontrent que plus de la moitié des Québécois étaient rivés devant le petit écran. Si 2018 avaient réuni 5 298 000 personnes, c’est 5 068 900* Québécois qui ont regardé les sketchs de Simon Olivier Fecteau et sa bande en 2019, une baisse de 4%. Durant toute la diffusion, les gens sont restés assidus, car l’écoute minute par minute est demeurée stable.

 

Bien que les premières critiques sur le contenu soient mitigées, et que les commentaires sur les réseaux sociaux semblaient dire que « les pubs étaient meilleures que le contenu », il n’en demeure pas moins que ce rendez-vous est un incontournable dans le paysage télévisuel québécois. C’est donc dire que la popularité du célèbre show de fin d’année ne dément pas, et ce, après plus de 50 ans.

 

*Données partielles non consolidées.

Articles qui pourraient vous intéresser

14 janvier 2020, Leadership 2 min.

Karine Courtemanche devient cheffe de la direction de PHD et de Touché! Canada

Après 10 ans à la présidence de Touché! et d’Omnicom Media Group Montréal, Karine Courtemanche est nommée cheffe de la direction des deux agences nationales d’Omnicom Media Group, PHD et Touché! Canada.   Karine fait partie de l’équipe de leadership canadienne d’Omnicom Media Group depuis l’acquisition de Touché! en 2004, et est à la barre […]

Lire plus

7 janvier 2020, Investissements audio-vidéo 2 min.

Bye Bye 2019… ou le Superbowl québécois de la pub

Bien que les premières critiques nous laissent à penser que l’humour grinçant des créateurs du Bye Bye 2019 n’a pas fait l’unanimité, les données d’auditoires primaires tendent à démontrer que les gens demeurent au rendez-vous de cette classique annuelle.   Cette année aussi, comme les dernières années, de nombreux annonceurs se sont gâtés en mettant […]

Lire plus

11 décembre 2019, Stratégie 3 min.

Touché! et VIA Rail Canada repensent leur stratégie d’achat média

  Les résultats de la campagne La voie qu’on aime démontrent qu’investir au pays, c’est payant.   Alors que la scène médiatique au Canada est en pleine ébullition, VIA Rail Canada (VIA Rail) et Touché! ont démontré qu’investir dans les médias d’ici peut rapporter d’excellents résultats tout en soutenant les salles de presse locales. Avec […]

Lire plus

27 novembre 2019, Stratégie 5 min.

Black Friday : la clé est dans la préparation

Qui suis-je? Je suis annuel. Je suis d’origine américaine. J’attire les foules et l’attention de tous. Je suis au cœur d’un apogée publicitaire.   Je vous parle bien sûr du Super Bowl…du commerce du détail : le Black Friday. En effet, la tradition commerciale initiée chez nos voisins du sud à l’occasion de leur Action de […]

Lire plus